samedi 8 avril 20H30 & dimanche 9 avril 18H

Direction/Francesco Grassini

Psalm for Band/Persichetti

Second suite in F/Holst

Aladin Suite/Nielson/DeMeij

The colors Of Tali/Doss

Pavane/Ravel

Libertadores/Navarro

Théatre du Bordeau Saint-Genis Pouilly - www.ohpgex.com

Billetterie sur place le jour des concerts

& Office de Tourisme de St-Genis 04 50 42 29 37

"les sources d’inspiration d’un compositeur"

Le Psalm for Band date de 1952 et a été commandé par Pi Kappa Omicron National Band Fraternity. Il est divisé en trois parties. La première partie se compose de phrases courtes et se concentre sur les différentes couleurs de l'ensemble. La deuxième partie est composée dans un style choral et est présenté dans un tempo plus rapide. La troisième partie consiste en de courts motifs rythmiques, un contrepoint imitatif et une utilisation thématique des rythmes des tambours.

 

Gustav Holst a considéré l’harmonie comme une formation sérieuse. Écrite en 1911 (deux ans après la Première Suite pour orchestre militaire), cette Suite s'ouvre avec une Marche qui combine une danse Morris et des chansons folkloriques. Le deuxième mouvement présente un air lyrique qui raconte des amants séparés par leurs parents. Il est suivi de la chanson du forgeron, avec un rythme animé joué sur l'enclume du forgeron. La suite se termine par la danse country Dargason et la mélodie de la chanson folklorique bien connue des Greensleeves

 

Aladdin Suite, de Carl Nielsen, est une musique de scène créée pour accompagner une reprise de l’Aladdin du dramaturge danois Adam Oehlenschläger au Théâtre royal danois en février 1919.

Nielsen y fait preuve d’une grande inventivité. Le style des danses exotiques révèle une maîtrise plus grande du langage musical.

 

Au cœur du conflit israélo-palestinien dans lequel la composante religieuse (judéo-islamo-chrétienne) revêt une dimension particulière, Tali, une jeune israélienne âgée de treize ans, nous livre ses sentiments à travers un poème émouvant. Avec ses mots d’enfant qui sonnent comme un monument de vérité, Tali nous met face-à-face avec tous ces actes inqualifiables qui se sont produits dans son pays depuis des générations et pour lesquels il ne semble pas exister de solution.Comme le poème dont elle s’inspire, cette œuvre est apolitique. Elle décrit simplement le monde vu par un enfant qui grandit dans un pays en état de guerre permanent et qui ne peut rien faire d’autre qu’exprimer ses sentiments face à une situation qui échappe à sa compréhension.

 

L’Espagne compte quelques célèbres concours pour orchestres à vents. Valence et Altea en font partie. La 39e édition du concours d’Altea en 2010 avait à son programme une œuvre imposée dans la catégorie la plus haute : Libertadores d’Oscar Navarro

Cette composition peut être divisée en deux parties. La première décrit des atmosphères amazoniennes alors que la deuxième décrit l’émancipation des colonies espagnoles d’Amérique du Sud avec le “Libertador” Simon Bolivar :

– Le premier mouvement nous emmène sur le fleuve Amazone avec ses paysages caractéristiques et ses chants indigènes. L’usage de la voix et de la percussion corporelle aident à reproduire ces atmosphères.

– La deuxième partie est dédiée au Liberator. De caractère martial et triomphal, elle a une allure de défilé.

© 2019 Orchestre d'Harmonie du Pays de Gex

Orchestre d'Harmonie du Pays de Gex

4, chemin des Vignes

F-01630 St-Genis-Pouilly